Moja i tvoja domovina

Izvor: Wikizvor
Prijeđi na navigaciju Prijeđi na pretraživanje

La patrie à toi et à moi

U srcu Balkana,

Dans le cœur de Balkans

iskovana od planina,

de montaignes forgées

odjevena šumom,

de forets habillés

začinjena cvijećem

par des fleurs embellies

i mirisom ljiljana i jasmina,

et d’odeur des lis et de jasmins

bez ravnica

sans de vallées

osim nekoliko kraćih polja

exceptée quelques toutes petites

i rječnih dolina, usjeklina,

et de vallées des rivières, d’entailles

pećina i mnoštvom potoka

de grottes et de nombreux torrents

i rijeka koje se na trenutak pojave

et de fleuves qui apparaissent pour le moment

iz svojih klisura i dubina,

de leurs canions et de profondeurs

leži zemlja Bosna i Hercegovina.

s’est élargi le pays Bosnie-Herzégovine .

Skrnavljena, porušena, pogorena,

Violé, ruiné, incendié,

hiljade puta prevarena,

mille fois volé,

vjekovima pljačkana, izrabljivana,

durant de siècles dérobait, exploité,

krvlju i suzama natopljena,

par du sang et de larmes imbibées

zemlja naših djedova, Bosna i Hercegovina.

le pays de nos ancetres, Bosnie-Herzégovine.

Od Une do Drine, od Save do Neuma

Apparit de la rivière Una, de Sana, jusqu’à ville de Neum

i Jadranskog mora, prostire se domovina moja.

Et prés de la mer Adriatique elle s’allonge ma patrie.

Iz njedara njenih k'o srčane žile

Depuis ses seines comme les veines

teku prema jugu i sjeveru rijeke sinje,

coulent ver le Midi aussi comme vers le nord les rivières glauqaues,

Una sa Uncem i Sanom,

Una avec Unac et Sana

sinom i kćerkom svojom,

avec son fils et sa fille

dijeli Bihać i Bosansku Krupu,

divise ville de Bihac et Bosanska Krupa

teče prema Bosanskom Novom,

coule vers Bosanski Novi

da prihvati sestru Sanu,

pour accueillir sa sœur Sana

prema Bosanskoj Dubici obilazi Kozaru,

vers Boasanska Dubica et contourne Kozara

potomu ravnicom krivuda, uz granicu samu,

puis par la plaine serpente, prés de la frontière

i kod Jasenovca sliva se u Savu.

Puis prés de Jasenovac elle rejoint Sava.

Istočno od Une,

A l’est de Una

tutnji i vileni,

gronde et devient furieux

Vrbas sa Ugrom i Vrbanjom,

Vrbas en companie avec Ugar et Vrbanja,

Pliva ga plijeni.

Pliva le emerveille.

Tamo malo dalje u centru samom

Plus loin dans le seule centre

ovjekovječena imenom ljepotom i slavom.

Immortalisé de noms de la beauté et de la gloire.

Jedno drago ime sa puno ponosa,

Ce nom cher plain de l’honneur

kao i kolijevka naša zove se Bosna.

Comme son berceau elle s’appelle Bosna.

Zenicu i Doboj po sredini djeli

Elle divise de villes de Zenica et de Doboj par le centre

da kod Šamca i Savu oplemeni.

Et là prés de Šamac elle la rivière Sava fait plus noble.

Južno od Bosne, Neretva klisure siječe,

Loin au sud de Bosna, rivière Neretva les canions coupe,

u mjesečevom luku okolo Prenja na jug skreće,

à la croissant elle contourne Prenj et elle continue ver le Midi

pod Veležom smješka se Mostaru,

sous le pont de Mostar elle sourit

ispod Gabele pogled na tvrđavu staru.

Et sous la ville de Gabela elle voie la vielle citadelle.

Malo dalje nastupa u horu

Un peu plus loin elle chante dans le chorale

i svoju vodu predaje Jadranskom moru.

Et son l’eau don à la Mer Adriatique

Na istoku poznata svima,

Elle est conue à tous sur l’est

kao lopov granicom tutnji, zovu je Drina.

à la dérobé prés de la frontière elle grogne et elle appellait Drina fleuve.

Iskovana od planina, odjevena šumom,

de montaignes forgées, de forets habillés

začinjena cvijećem

par des fleurs embellies

i mirisom ljiljana i jasmina,

et d’odeur des lis et de jasmins

moja i tvoja Domovina Bosna i Hercegovina.

La patrie à toi et à moi Bosnie-Herzégovine.


Salih Čavkić, Belgija 11.02.1992