Marseljeza

Izvor: Wikizvor
Jump to navigation Jump to search
Marseljeza
autor: Claude Joseph Rouget de Lisle
Logotip Wikipedije
Članak Marseljeza potražite u Wikipediji, slobodnoj općoj enciklopediji.
Francuska državna himna od 1795.

Prazne kitice još nisu prevedene.


Francuski izvornik Prijevod

I.
Allons enfants de la Patrie,
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie,
L'étendard sanglant est levé, (bis)
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats ?
Ils viennent jusque dans vos bras,
Égorger vos fils, vos compagnes !

Refrain
Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !

II.
Que veut cette horde d'esclaves,
De traîtres, de rois conjurés ?
Pour qui ces ignobles entraves,
Ces fers dès longtemps préparés ? (bis)
Français, pour nous, ah ! quel outrage
Quels transports il doit exciter !
C'est nous qu'on ose méditer
De rendre à l'antique esclavage !

(refrain)

III.
Quoi ! des cohortes étrangères,
Feraient la loi dans nos foyers !
Quoi ! ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fiers guerriers ! (bis)
Grand Dieu ! par des mains enchaînées
Nos fronts sous le joug se ploieraient
De vils despotes deviendraient
Les maîtres de nos destinées !

(refrain)

IV.
Tremblez, tyrans et vous perfides
L'opprobre de tous les partis,
Tremblez ! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leurs prix ! (bis)
Tout est soldat pour vous combattre,
S'ils tombent, nos jeunes héros,
La terre en produit de nouveaux,
Contre vous tout prêts à se battre !

(refrain)

V.
Français, en guerriers magnanimes,
Portez ou retenez vos coups !
Épargnez ces tristes victimes,
À regret s'armant contre nous. (bis)
Mais ces despotes sanguinaires,
Mais ces complices de Bouillé
Tous ces tigres qui, sans pitié,
Déchirent le sein de leur mère !

(refrain)

VI.
Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Liberté, Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs ! (bis)
Sous nos drapeaux, que la victoire
Accoure à tes mâles accents,
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !

(refrain)

VII. Couplet des enfants
Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînés n'y seront plus
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus (bis)
Bien moins jaloux de leur survivre
Que de partager leur cercueil
Nous aurons le sublime orgueil
De les venger ou de les suivre !

(refrain)

VIII. (Couplet supprimé par Servan, Ministre de la Guerre en 1792)
Dieu de clémence et de justice
Vois nos tyrans, juge nos cœurs
Que ta bonté nous soit propice
Défends-nous de ces oppresseurs (bis)
Tu règnes au ciel et sur terre
Et devant Toi, tout doit fléchir
De ton bras, viens nous soutenir
Toi, grand Dieu, maître du tonnerre.

(refrain)

Couplets supplémentaires

IX.
Peuple français, connais ta gloire ;
Couronné par l'Égalité,
Quel triomphe, quelle victoire,
D'avoir conquis la Liberté ! (bis)
Le Dieu qui lance le tonnerre
Et qui commande aux éléments,
Pour exterminer les tyrans,
Se sert de ton bras sur la terre.

(refrain)

X.
Nous avons de la tyrannie
Repoussé les derniers efforts ;
De nos climats, elle est bannie ;
Chez les Français les rois sont morts. (bis)
Vive à jamais la République !
Anathème à la royauté !
Que ce refrain, partout porté,
Brave des rois la politique.

(refrain)

XI.
La France que l'Europe admire
A reconquis la Liberté
Et chaque citoyen respire
Sous les lois de l'Égalité ; (bis)
Un jour son image chérie
S'étendra sur tout l'univers.
Peuples, vous briserez vos fers
Et vous aurez une Patrie !

(refrain)

XII.
Foulant aux pieds les droits de l'Homme,
Les soldatesques légions
Des premiers habitants de Rome
Asservirent les nations. (bis)
Un projet plus grand et plus sage
Nous engage dans les combats
Et le Français n'arme son bras
Que pour détruire l'esclavage.

(refrain)

XIII.
Oui ! déjà d'insolents despotes
Et la bande des émigrés
Faisant la guerre aux Sans-Culottes
Par nos armes sont altérés ; (bis)
Vainement leur espoir se fonde
Sur le fanatisme irrité,
Le signe de la Liberté
Fera bientôt le tour du monde.

(refrain)
 
XIV.
Ô vous ! que la gloire environne,
Citoyens, illustres guerriers,
Craignez, dans les champs de Bellone,
Craignez de flétrir vos lauriers ! (bis)
Aux noirs soupçons inaccessibles
Envers vos chefs, vos généraux,
Ne quittez jamais vos drapeaux,
Et vous resterez invincibles.

(refrain)

XV.
Enfants, que l'Honneur, la Patrie
Fassent l'objet de tous nos vœux !
Ayons toujours l'âme nourrie
Des feux qu'ils inspirent tous deux. (bis)
Soyons unis ! Tout est possible ;
Nos vils ennemis tomberont,
Alors les Français cesseront
De chanter ce refrain terrible

(refrain)

I.
Hajdemo! Djeco Domovine!
Dan slave je došao!
Protiv nas je podignuta
Krvava zastava tiranije! (dvaput)
Čujete li u poljima
Riku tih divljih vojnika?
Oni vam u naručje dolaze
Da zakolju vaše sinove, vaše supruge.

Pripjev:
Na oružje građani!
Formirajte svoje bataljone!
Koračajmo! Koračajmo!
Neka nečista krv
Natopi naše brazde!

II.
Što hoće ta rulja robova,
Izdajnika, od kralja zavedenih?
Za koga ti gnjusni okovi,
Ti lanci odavno pripremljeni? (dvaput)
Francuzi! Za nas, ah! Kakva uvreda!
Kakav zanos treba izazvati;
Usuđuju se kaniti
Vratiti nas u staro ropstvo.

(pripjev)

III.
Što? Strane čete
Da budu mjerodavne na našim ognjištima?
Što? Najamničke falange
Da obaraju naše gorde ratnike! (dvaput)
Bože! Naše će ruke biti okovane!
Naše glave pod jarmom saviti će se!
Podli nasilnici postati će
Gospodari naše sudbine!

(pripjev)

IV.
Bojte se, tirani i vi, izdajnici,
Sramoto svih stranaka!
Bojte se! Vaši rodoubilački planovi
Dobiti će svoju cijenu. (dvaput)
Svatko je vojnik da se protiv vas bori.
Ako padnu, naši mladi junaci,
Zemlja ih stvara ponovo
Protiv vas da se bore potpuno spremni.

(pripjev)

V.
Francuzi! Kao velikodušni ratnici
Zadajmo i zadržavajmo svoje udarce!
Poštedimo te tužne žrtve,
Nerado, protiv nas naoružane! (dvaput)
Ali taj tiranin krvavi!
Ali ti urotnici iz Bujea!
Ti tigrovi koji bez milosti,
Razdiru grudi svoje majke!

(pripjev)

VI.
Ljubavi sveta za Domovinu
Vodi, ojačaj naše osvetničke mišice!
Slobodo! Slobodo draga,
Bori se sa svojim braniteljima! (dvaput)
Pod naše zastave neka pobjeda
Dotrči na tvoje muške pozive!
Neka tvoji umirući neprijatelji
Vide tvoj trijumf i našu slavu!

(pripjev)

VII. Dječja kitica









(pripjev)

VIII. (Kiticu izbrisao Servan, Ministar rata 1792.)









(pripjev)

Dodatne kitice

IX.
I francuski narod poznaje tvoju slavu;
Okrunjenu Jednakošću,
Kakav trijumf, kakva pobjeda,
Stečena Slobodo! (dvaput)
Bog koji šalje gromove
I koji vlada pojavama,
Da bi uništio tiranina,
Služi se na zemlji tvojom mišicom!

(pripjev)

X.
Mi smo tiranije
Odbili posljednje napore;
Iz naših krajeva, ona je istjerana!
Kod Francuza kraljevi su mrtvi. (dvaput)
Neka zauvijek živi Republika!
Prokleto neka je kraljevstvo!
Neka ovaj refren svuda nošen,
Prkosi politici kraljeva.

(pripjev)

XI.
Francuska koju Europa obožava
Ponovno je stekla Slobodu
I svaki građanin diše
Pod zakonima Jednakosti; (dvaput)
Jednog dana njena draga slika
Raširiti će se po svemiru.
Narodi, vi ćete spaliti svoje okove
I imati ćete Domovinu!

(pripjev)

XII.
Bacajući pod noge prava Čovjeka,
Nedisciplinirane legije
Prvih stanovnika Rima
Potčiniše narode. (dvaput)
Veći i mudriji plan
Angažira nas u borbe
I Francuz u ruci drži oružje
Samo da razori ropstvo.

(pripjev)

XIII.
Da! Već drskih despota
I rulja emigranata
Ratujući sa Sankilotima
Našim oružjem su otjerani; (dvaput)
Uzalud se njihova nada temelji
na ljutom fanatizmu,
Znak Slobode
Uskoro će obići svijet.

(pripjev)

XIV.
O vas! Neka slava okružuje,
Građani, slavni ratnici,
Bojte se, u poljima Belone,
Bojte se da ukaljate vaše lovorove krune! (dvaput)
Neprijemčivi na crne sumnje
Prema vašim zapovjednicima, vašim generalima,
Ne napuštajte nikad svoje zastave,
I ostati ćete nepobjedivi!

(pripjev)

XV.









(pripjev)